Au fil du temps…           As time goes by…       COL PASSERE DEL TEMPO…

 

 

2016

 

          23-31 janvier    Croisière Caraïbes 2016         

 

                                                                  La plage paradisiaque de l'île de Sanoa                                                              Le salon Molière à bord du Costa Favolosa

 

          Pour son grand voyage 2016, le CJO a souhaité sortir des sentiers battus en partant 9 jours, en plein hiver, pour une croisière aux Caraïbes. Le paquebot, Costa Favolosa, naviguait de nuit. Il a fait 7 escales dans les 7 îles suivantes : Guadeloupe, St Maarten, République Dominicaine, Catalina, St Kitt’s, Antigua et Martinique. Le service à bord, la restauration et les animations étaient très appréciés des 22 participants. Le beau temps favorisait les bains dans les piscines du bord ou à la plage (28°C dans l’air et dans l’eau). Les nombreuses excursions prévues au programme du CJO ont permis de visiter les îles anglaises de St Kitt's et Antigua ainsi que la célèbre distillerie de rhum Clément et une bananeraie, sans oublier les dégustations de rhum et de vin de banane qui allaient avec. Une journée a été consacrée à la petite île paradisiaque de Sanoa (Rép. Dominicaine) avec ses cocotiers au bord de l’eau et sa plage de sable blanc. Les 22 participants ont fort apprécié l’escapade au soleil...

 

 

 

       

          23-31 janvier    12ème Nuit du jumelage 2016       Les photos de Muriel accueil     les danseurs     à table

 

A peine revenu de la croisière aux Caraïbes, le comité de jumelage organisait sa 12ème Nuit du jumelage. Le thème en était le cinéma. Un véritable festival à Octeville pour les 175 participants. A l'entrée avait été mis un vrai tapis rouge. A l'accueil, Muriel prenait les couples en photos. Quelques instants plus tard, on pouvait les voir projetées sur grand écran (elles sont maintenant sur www.cjo.fr). Comme d'habitude, la décoration était étonnante : un clap " CJO " géant et une caméra de cinéma sur son trépied en carton, des grandes affiches de cinéma sur les murs. Le Maire, Jean Louis ROUSSELIN s'est exclamé : " mais où donc le CJO s'arrêtera-t-il ? ". La décoration était signée Nathalie, Natacha et Caroline. Merci aussi à Renée pour l'organisation du dîner. Le 1er lot de la tombola a été gagné par René RUEDA : il s'agissait d'un magnifique tableau peint par Maggy ISAAC représentant le bourg d'Octeville et son célèbre clocher. L'anniversaire de Françoise JORDAN a été célébré. Sur les gâteaux du dessert, des photos de films récents. Les tables portaient un nom d'acteur ou d'actrice britannique ou italien. Après avoir présenté nos 2 jumelages, le président, Alain RICHARD, a vivement remercié ses collaborateurs " à chaque fois, les bénévoles du CJO se surpassent "...

 

 

          2 avril 2016    Journée Harry Potter à Londres (reportage)  

 

Grâce à Marie France BEAUVAIS, toute jeune Vice-présidente du CJO (depuis le 26 février exactement), 26 adultes, 6 enfants et adolescents se sont plongés dans l’univers fantastique et magique d’un apprenti sorcier le temps d'une journée... Direction le nord-ouest de Londres où se trouvent les studios « The making of Harry Potter » construit sur le site des usines Halifax (célèbres bombardiers de la 2ème Guerre mondiale). Les décors sont d’un réalisme époustouflant : vous commencez par entrer dans une immense salle ressemblant à la nef d’une cathédrale et c’est à ce point étonnant de réalisme que vous vous sentez obligé de toucher le mur pour voir si c’est de la vraie pierre. Non, l’envers du décor le prouve plus loin, tout est artificiel, sauf les dalles et pavés du sol. Les vieux meubles, l’abondante vaisselle de la salle Griffondor ressemblent à des vrais...

Le groupe pose pour l'éternité devant l'autobus qui assure la navette entre Londres (Hyde Park - Marble Arch et les studios Warner Bros London)

 

Comment vous envoler en enfourchant un balai ? C'est très simple, grâce aux effets spéciaux, très poussés. Ceux-ci sont expliqués dans un atelier dédié, sur plusieurs écrans : les ordinateurs sont incontournables. Des milliers de costumes et d’objets divers sont aussi exposés. Le Poudlard Express est en gare : la locomotive à vapeur, le wagon voyageur (échelle 1), que vous traversez, semblent venir tout droit de l’époque victorienne… A l’extérieur, le Magicobus, un autobus à impériale à 2 étages (triple decker), grandeur nature, vous attend. Plus loin, un atelier de création de « créatures vivantes » dévoile les mécanismes de précision qui les animent : c’est vraiment très bien fait. Vous parcourez ensuite le "sideroad" (chemin de traverse) : c’est une ruelle pavée d’un village des années 1800 avec une trentaine de vieilles boutiques déformées par le temps. Un autre atelier d’art graphique vous montre la reconstitution d’un village de la même époque en bristol blanc patiemment découpé et collé (échelle 1/1000). Peu après, une autre salle immense, on se croirait dans une vraie ville reconstituée à l’échelle 1/50…

 

La vidéo de Mélanie

 

Au retour, un petit crochet par Westfield, célèbre centre commercial de luxe du nord de Londres avec presque 700 magasins (à rapprocher des 1300 boutiques de luxe du centre commercial de Dubaï visité l'an dernier lors du retour d'Afrique du Sud). Les allées, les plafonds, les immenses verrières sont magnifiques... Un des magasins a retenu tout particulièrement notre attention : sa façade est constituée de 2 panneaux de verre d'environ 5 m de haut par 8 m de long avec des centaines de petites étagères en verre. Sur chacune d'elle, il y a... devinez quoi ? Une machine à coudre Singer d'entre deux-guerres !! En tout, des centaines de machines à coudre... EXTRAORDINAIRE...

 

Le car anglais nous ramène sous la pluie à Portsmouth en évitant la M3 fort encombrée (rush hour). Un copieux dîner dans un pub introuvable mais qu'on a fini par dénicher tout près du terminal du ferry grâce au GPS de Mélanie et le groupe est fin prêt pour embarquer sur le ferry qui nous ramène au Havre après une douce nuit de traversée...

 

les photos de Mélanie

 

 

 

          2nd of April 2016    One day trip visiting the Harry Potter studios in London (report)  

 

The studios that made the Harry Potter films were built on the site of the Halifax aircraft factories (famous bomber of WWII). Decorations are of an amazing realism: you begin entering a huge room looking like the knave of a cathedral and it is so surprising that you feel the necessity to touch the wall to see if it is made of real stones. No, the backstage tour proves later everything is artificial except paving stones and ground pavements. The old furnitures, the plentiful dishes in the Griffondor room all look like the true ones… How can you fly away by bestriding a broomstick? It is very simple: thanks to the special and very elaborated effects. These are explained in a dedicated workshop, on several screens: computers are inescapable. Thousands of costumes and diverse objects are also displayed. The Hogwarts Express train is in the station: the steam locomotive, the carriages (scale 1:1) in which you go through, seem to come directly from the Victorian time… Outside is the Knight bus, a three floors blue bus (triple decker!), scale 1:1, waits for you to climb in! Further, a workshop for creating “living beings” reveals the very precise mechanisms which drive them: it is really very well made. You then walk the “sideroad”: it is a paved little street in a XVIII Century village with around thirty very old shops deformed by the time. Another workshop of graphic art shows the structure of a village of the same period of time made with white business cards patiently cut and stuck together (scale 1:1000). Shortly after that, another huge room, where we can imagine we are in a real city but at a 1:50 scale.

 

It’s a fantastic dive into Harry Potter’s world. Those who know well the series and they seem to be many, are transported in an unreal but wonderful world. We meet numerous English people so passionate that they wear the costume of the magician. The magic operates on each of us. The time goes by and we now have to leave with a lot of regrets…

 

On the way back, a little detour is made via Westfield, a famous luxury shopping mall located north of London with almost 700 stores (to be compared with the 1300 shops of the Dubaï mall we visited in early 2015 after our fantastic trip to South Africa). The walkways, ceilings, large windows are magnificent… One of the stores captured especially our attention: its facade is constituted of two glass panels (approximatively 15 feet high by 25 feet long) with hundreds of small glass shelves. On each one, guess what is displayed? A Singer sewing machine of the thirties’… In all, hundreds of sewing machines…

 

EXTRAORDINARY!!

 

 

   La presse en a parlé...

 

La presse en a parlé (Courrier cauchois du 29 avril 2016)

 

 

          12-16 mai 2016    Rencontres 2016 à Bourne End      La presse en a parlé...

 

 

 

 

Pour la 9ème fois consécutive, de nombreux Octevillais ont été accueillis par leurs Amis de Bourne End dans le cadre du jumelage. Ces rencontres 2016 ont duré 4 belles journées. Une trentaine de commerçants, sur la cinquantaine que compte "The parade", la rue commerçante de la petite ville anglaise, avaient joliment pavoisé leurs vitrines aux couleurs de la France. Dans la vitrine du marchand de vêtements, 3 magnifiques robes longues : celle de gauche est bleue, celle du milieu est blanche et celle de droite, vous l'aurez deviné, celle de droite est... rouge. A notre attention, l'école élémentaire Claytons School avait organisé un concours de dessins auprès des enfants pour représenter Bourne End et la Tamise. C'est Elodie, 9 ans, qui a gagné. Avec sa maman, une Française mariée à un Britannique, elle est venue offrir des mugs portant son dessin à tous les Français lors de la traditionnelle cérémonie de bienvenue tenue cette fois dans une salle de la Bibliothèque associative, the Library. Nous avons eu le plaisir de la retrouver et de discuter avec elle et sa maman lors de la traditionnelle soirée "Barn dance" au cours de laquelle Liz, la présidente du BEBTA et Alain, le président du CJO, ont fait un remarquable discours pour la féliciter et la remercier.

 

The Blenheim Palace

 

Un autre moment fort a été la visite du Palais de Blenheim situé près d'Oxford. Depuis 1720, c'est la demeure des Spencer-Churchill. Pendant la dernière guerre, il a même servi de refuge pour environ 600 enfants londoniens. Tout à fait par hasard, la télévision française a proposé un excellent reportage sur le Palais de Blenheim quelques jours après notre retour. Nous avons pu revoir Patrick RICHARD, l'excellent guide qui nous avait tout expliqué sur le palais...

 

L'an prochain, ce sera au tour des Anglais de venir à Octeville sur Mer...

 

Le jumelage est ouvert à tous les Octevillais...

 

 

         15-22 juin 2016    Escapade du  CJO en Irlande du sud  

 

Tout a commencé avec Dublin, la capitale, en particulier O'Connell Street (rue commerçante), le Trinity College (université construite en 1592) et les 200.000 manuscrits de sa célèbre bibliothèque (avec de très vieux livres sur 75 m de longueur et 8 m de hauteur), les courses de lévriers (certains ont joué et même gagné), la visite de l'immense brasserie Guiness avec la dégustation d'une pinte au "Gravity bar" à 50 m de hauteur permettant un panorama original sur Dublin... Ensuite cap à l'ouest, d’abord pour une mini croisière sur le Shannon (fleuve de 250 km au centre de l’ile) jusqu’à Athlone et son Sean's pub, le plus vieux d'Irlande (12ème). Le temps de boire 1 pinte de Galway ale (la bière de Galway relativement amère) et nous sommes les auditeurs privilégiés d'un groupe musical local jouant les titres de la pop music qui ont fait fureur dans les années 70 et 80. Ensuite un arrêt pour découvrir les ruines du monastère de Clonmacnoise (6ème).

 

Enfin le Connemara. C’est là que se rencontrent l'air, l'eau et la terre pour produire une contrée sauvage, austère et romantique : l’océan pénètre partout dans ce paysage envoûtant ! Le Connemara a beaucoup souffert de la « Grande famine » de 1845-1850 qui a provoqué l’émigration de 2 millions d’Irlandais, essentiellement vers les USA. L'Irlande comptait à l'époque 8 millions d'habitants, 2 millions ont émigré, on vient de le voir, 2 millions sont morts de faim, il en reste toujours 4 millions de nos jours ! On dit aussi que la diaspora irlandaise compterait aujourd'hui 65 millions d'Irlandais disséminés de par le monde...

 

Grâce à cette photo de groupe, les historiens vous reconnaitront et seront obligés d'admettre en 2669

que vous faisiez partie  de ce fabuleux voyage en Irlande organisé par Marie France BEAUVAIS, vice-présidente du CJO

 

L'abbaye de Kylemore, au bord du lac du même nom, nous séduira par ses immenses massifs de rhododendrons et ses curieux jardins potagers. Galway, la grande ville de l’ouest, est célèbre pour sa rue piétonne, sa gare d'un autre âge (1851), son marché, ses vieilles maisons multicolores et ses nombreux musiciens et chanteurs, ça et là dans les rues.

 

cliquer sur l'image pour la voir en haute définition

 

Plus loin, face à l'Atlantique, nous dégusterons un morceau de savoureux saumon "naturel" dans une fumerie à l’ancienne, la Smokehouse. Le poisson est si bon que spontanément plusieurs d'entre nous en achètent pour ramener à Octeville dans leurs bagages. Il est prévu également de faire une commande groupée courant novembre pour livraison début décembre ! On va bien se régaler dans les chaumières normandes pendant les fêtes de fin d'année...

 

cliquer sur l'image pour la voir en haute définition

 

Dommage, les hautes falaises de Moher ont disparu dans un épais brouillard ! Nous traverserons le « Burren », étrange plateau karstique, quasi désertique, unique au monde, en direction des montagnes du « Dingle » et du « Ring of Kerry », les 2 pointes sud-ouest de l’Irlande. Extraordinaire dressage de chiens de berger à Keels avec la démonstration de 2 chiens obéissants parfaitement à des ordres individuels de leur maître pour diviser rapidement un troupeau de moutons en plusieurs sous-groupes. Un petit tour en calèche pour visiter le parc de Muckross près de Sneem. Arrêt à Middleton pour visiter la distillerie de whisky « Jameson » (1825), Kinsale et Cork, la grande ville du sud. Là, nous avons l'opportunité de déguster 3 whiskys différents. Les comparaisons vont bon train, vous connaissez les Français ! Les Octevillais, bien évidemment, n'échappent pas à la règle...

 

 

 

 

         9-16 juillet 2016    Rencontres 2016 - Nos amis siciliens viennent à Octeville sur Mer  

 

Nos amis siciliens viennent d'atterrir à l'aéroport d'Orly (Presse havraise)

 

 

 Inauguration de la place de Furci Siculo à Octeville sur Mer  (Le courrier cauchois)

 

 

 

 

Célébration de la Fête nationale avec nos amis siciliens  (Le courrier cauchois)

 

 

 

         9 septembre 2016    Opération "Portes ouvertes" au CJO       La presse en a parlé...

 

Après la Porte ouverte, c'est le traditionnel buffet pique-nique...  (Le courrier cauchois)

 

 

 

 

La presse havraise relaie la Porte ouverte du 9 septembre (Presse havraise)

 

 

   13 novembre 2016    7ème Thé dansant de l'automne du CJO       Les coulisses (the backstage)

 

cliquer sur les photos pour les agrandir et/ou les télécharger

 

Dimanche 13 novembre, c'était le 7ème Thé dansant de l'automne avec l'orchestre Intermède. Valse, tango, rumba, disco, jerk, passo doble, salsa, etc... s'enchaînaient jusqu'à 19 heures. Les danseuses et les danseurs, toujours très nombreux sur la piste, étaient en pleine forme. A un moment, il n'y avait, à gauche que 2 personnes assises, à droite, elles étaient 7, toutes les autres dansaient. Les gâteaux, confectionnés par les bénévoles du CJO, ont été très appréciés. Le président, Alain Richard, a remercié les danseurs pour leur fidélité. Il a également congratulé son équipe pour son dynamisme dans la préparation de cet après midi dansant.

C'est vrai ! Pour mettre sur pied un bel après midi dansant, il faut une équipe motivée, il faut que chacun, chacune, à sa place, accomplisse le travail qu'il a bénévolement accepté de faire. Il faut aussi que l'équipe soit soudée et qu'il règne un bon esprit d'équipe. On trouve tout cela au CJO ! Et le résultat était là : superbe après midi dansant. Non seulement les nombreux danseurs et danseuses nous l'ont dit mais même l'orchestre Intermède, qui a l'habitude des Thés dansants en Seine Maritime, dans la Somme et jusque dans le Pas de Calais, même les 2 musiciens nous l'ont dit : il y a une bonne ambiance au sein de l'équipe du CJO, votre public s'en imprègne et en profite pour passer un bel après midi. Pour nous les musiciens, c'est toujours avec un réel plaisir qu'on vient à Octeville...

cliquer sur les photos pour les agrandir et/ou les télécharger

 

 

  10 décembre 2016    One day trip to London    (journée libre à Londres)

 

cliquer sur les photos pour les agrandir et/ou les télécharger

Ce 1 day trip to London a été un grand succès. Les participants ont respecté les consignes et les horaires à la lettre, gage de réussite d'une escapade comme celle-la. Ils ont aimé l'autonomie que permettait cette journée et sont tous revenus enchantés. Chacun a profité de Londres à sa façon : visites des sites traditionnels, bateau sur la Tamise, promenades dans des quartiers insolites, shopping. L'ambiance particulière de Noël a plu tout le monde.  Tous étaient unanimes au retour pour demander que le CJO organise plus souvent ce type de sortie. Beaucoup de bonne humeur, de gentillesse de la part de chacun, de sourires, même lorsque l'attente a été un peu longue le soir avant d'embarquer. Les enfants, nombreux, ont tous été remarquables ! Vraiment...

 

cliquer sur les photos pour les agrandir et/ou les télécharger

 

La presse en a parlé (ci-dessous articles du courrier cauchois et de la presse havraise)

 

 

 

 

 

 18-19 décembre 2016    Marché de Noël

  

 

 19 janvier 2017    Remise du panier magique aux heureux gagnants

 

En présence de Sarino, membre du comité de jumelage de Furci Siculo, venu spécialement apprécier la douceur hivernale normande et de toute l’équipe du conseil d’administration du CJO, Jean François Beauvais, trésorier, a remis le panier magique aux heureux gagnants du marché de Noël : Madame Jocelyne RAAS

 

et Monsieur Michel LEPREVOST de Cauville sur Mer. Ces personnes sont aussi adhérents au comité de jumelage. Le poids des denrées alimentaires britanniques et italiennes, qu’il fallait trouver, était 3787g, le poids proposé par Michel 3782g. La cérémonie s’est terminée, comme il se doit, par une coupe de bulles festives.

 

  Remise du panier magique aux heureux gagnants

La presse en parle (ici le Courrier cauchois du 13 janvier 2017)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

             •  2001

             •  2002

             •  2003

             •  2004

             •  2005

             •  2006

             •  2007

             •  2008

             •  2009

             •  2010

             •  2011

             •  2012

             •  2013

             •  2014

             •  2015

             •  2016

 

accueil

 

 

 

 

Comité de Jumelage – Mairie – Place du Général de Gaulle – 76930  OCTEVILLE SUR MER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

visiteurs

 

 

 pages visitées