Au fil du temps…           As time goes by…       COL PASSERE DEL TEMPO…

 

 

2011  

 

28 janvier Assemblée générale avec près de 80 personnes présentes, parmi elles,  spécialement pour cette occasion... Le bureau 2010 est réélu à l'unanimité...

 

5 mars Une délégation de 9 personnes du CA du CJO emprunte le minibus du Hand ball octevillais et se rend à Bourne End pour le week end afin de participer à l'assemblée générale du BEBTA. Contrairement à la France, avant la réunion, on commence par boire un excellent Bordeaux rouge tout droit venu de chez nous...

 

12 mars C'est la 6ème Nuit du Jumelage pour 201 convives. Extraordinaire ! Comme l'an passé, Ann, l'Irlandaise de Galway nous charme pendant l'apéritif avec de superbes ballades de son pays. Ce soir, c'est la grande dernière de l'orchestre Virgules et le CJO a voulu mettre les petits plats dans les grands. Le dîner est assuré par Monsieur SERVILLE, traiteur à Octeville. Les musiciens de l'orchestre Arpège se joignent à ceux de Virgules : on comptera jusqu'à 5 accordéonistes sur l'estrade...

 

20 avril Le 3ème voyage des Ados à LONDRES

3 h du matin, le car express Octeville-Londres se met en route avec 48 Ados et 11 accompagnateurs. Cette fois, nous traverserons la Manche avec Eurotunnel… 9h, heure anglaise, nous entrons dans Greenwich, la banlieue sud-est de la capitale britannique, c’est de là que part le méridien qui impose l’heure anglaise à la planète entière. Mais comme l’expliquera Alain, guide en cette circonstance, à la même époque, Napoléon aura commencé d’imposer le système métrique au monde ce qui est autrement plus génial. La visite panoramique de la 1ère ville du Royaume-Uni commencera par la traversée de la Tamise en empruntant le premier tunnel sous-marin au monde, le « Blackwall », construit en 1897 et long de 1400m. Arrêt à la « Tower of London » pour voir le château avec les joyaux de la couronne et le célèbre pont du même nom. Puis, on remonte la rive gauche de la Tamise, on passe devant « The monument », la colonne qui commémore « The great fire of 1666 » qui fit des centaines de victimes et détruisit 14000 maisons en bois et la cathédrale St Paul. Le car passe devant « The London Eye », la célèbre grande roue de 135m de hauteur puis poursuit jusqu’à Big Ben, le Parlement britannique, l’abbaye de Westminster avec des files d’attentes impressionnantes et des caméras de télévision déjà en place pour le grand mariage de Kate et de William dans quelques jours… Nous sommes très en avance par rapport aux voyages précédents mais, étonnamment, la relève de la garde est en avance aussi et une fois de plus, nous ne manquons pas cette parade militaire d’un autre âge. A chaque fois que le CJO est venu à Londres, on a eu droit à cette « guard change ». Exceptionnel !  Hyde Park, il fait déjà 25°C et des ados cherchent un peu d’ombre pour le  pique-nique tous ensemble ! 41 filles et seulement 7 garçons, évidemment, elles sont venues pour le shopping ! Les groupes sont formés, quand c’est écrit off 50% sur les vitrines, ça veut dire qu’il y a des affaires à faire… Attention en traversant les rues, les voitures viennent de la droite et roulent vite. Respectez bien les feux : quand c’est rouge pour les piétons, on ne bouge pas ! N’oubliez pas l’heure du rendez vous, le car n’attendra pas ! Et pour cause, la menace d’une contravention (£330  soit 375€) nous oblige à partir à l’heure prévue alors qu’il manque encore un groupe de 10 jeunes et leurs 2 accompagnatrices. Ils se sont perdus. C’est la première fois que cela arrive ! Heureusement, grâce au téléphone portable et aux petits plans de Londres distribués à chacun, le groupe est rapidement localisé : il est du coté de Buckingham Palace, à près de 3 km de là. La décision est rapidement prise d’aller les chercher en car. Le cœur puis la périphérie de Londres sont de plus en plus embouteillés : évidemment, on loupe la navette Eurotunnel. Il y a 2 ans, c’était le ferry qu’on manquait ! Pas facile d’aller et revenir de Londres. Un dîner à Calais Coquelles avant la route du retour, on arrivera à Octeville à 2h30 du matin. Pratiquement 24h non-stop pour que tous ces jeunes Octevillais aient des souvenirs plein la tête pour la vie…

 

  cliquer sur la photo pour l'agrandir           

 

CJO - voyages des Ados à Londres 2011

 

 

 

 

20 avril  Voyage des Adhérents à Guernesey  

 

 

- Superficie : 78 km² (Octeville sur Mer = 22 km²)
- Population : 61 800 habitants (estimation 2007) Octeville sur Mer = 5701 habitants)
- Capitale : Saint-Pierre-Port (Saint-Peter-Port).
- Monnaie : livre guernesiaise.

Pour des raisons historiques, les îles Anglo-Normandes reconnaissent officiellement leur allégeance, non pas à la reine d’Angleterre, mais au duc de Normandie, qui conquit la couronne britannique au XIe siècle. Si les îles font partie de la Grande-Bretagne et dépendent de la Couronne britannique, elles ne font cependant pas partie du Royaume-Uni ni de l'Union européenne. Le gouvernement britannique ne peut statuer que sur leur politique étrangère et leur défense, à condition d’obtenir leur consentement. Les îles possèdent en effet leurs propres gouvernements, qui déterminent et prélèvent notamment les impôts.
Administrativement, elles sont découpées en deux bailliages : celui de Jersey et celui de Guernesey, qui comprend Aurigny, Sercq et Herm. À la tête de chacun d’entre eux, un bailli préside les États, c’est-à-dire le Parlement, constitué d’élus indépendants (il n’existe pas de parti politique sur les îles). Le bailli cumule les fonctions de chef des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.
Il existe également un représentant de la couronne britannique dans chaque bailliage, le lieutenant-gouverneur, dont le rôle est uniquement d’assurer la communication avec celle-ci.

                                                   

                                                   

    

                                                Dans les rues de St Peter's Port                                                                       Une partie du groupe devant le perron de la maison de Victor Hugo

Le long exil de Guernesey (1855-1870) rendit Victor Hugo célèbre tant en France qu’en Grande-Bretagne. L’écrivain devint alors une véritable légende vivante et il y écrivit ses oeuvres les plus importantes: Les Contemplations (1856), La Légende des siècles (1859-1883), Les Misérables (1862), Les Travailleurs de la mer (1866), L’Homme qui rit (1869). Pour Victor Hugo, le roman Les Travailleurs de la mer se voulait un hommage particulier aux habitants des îles Anglo-Normandes. L’exil de Guernesey permit à Hugo de déployer son imagination créatrice dans le domaine de la décoration et du dessin. En effet, il dirigea avec soin l’aménagement de sa maison, Hauteville House, qu’il acheta en 1856 à Saint-Pierre-Port et où il s’installa avec sa famille. Durant ces années, Victor Hugo continua d’entretenir sa longue liaison avec Juliette Drouet qui l’avait suivi dans son exil en Belgique, à Jersey et à Guernesey. Enfin, pendant 14 ans, Hauteville House devint un lieu de ralliement pour tous les opposants au régime du Second Empire.

En 1870, à la chute du Second Empire et l’avènement de la Troisième République, Victor Hugo rentra à Paris où il fut accueilli triomphalement. Déçu après avoir tenté de participer activement à la vie publique, il se retira de nouveau en 1873 à Hauteville House qu’il ne quitta définitivement qu’en 1878. À sa mort, en 1885, la France lui fit de grandioses funérailles nationales.

La maison de Guernesey, Hauteville House, fut l'objet d'une donation à la Ville de Paris en 1927. Restée telle qu'elle était après le départ du poète, cette résidence est devenue aujourd’hui un musée et est ouverte au public six mois par année.

 

27 - 30 mai  59 Bourne Enders viennent à Octeville sur Mer  

 

59 Anglais de Bourne End en week-end à Octeville sur Mer

Accueillis vendredi soir à la salle Michel Adam par Monsieur le Maire, des adjoints et conseillers municipaux, de nombreux adhérents du CJO et la chorale du CJO forte de 25 choristes, 59 Anglais de la petite ville jumelle de Bourne End sont venus passer un formidable week end plein de soleil.

 

Profitant de la Fête Jeanne d’Arc à Rouen, 45 Octevillais du CJO les ont accompagnés pour la visite de la magnifique cathédrale de la capitale normande. Les 151 m de sa flèche, le tombeau de Richard Cœur de Lion, qui, en fait, ne contient que son cœur, la splendide nef, les maisons à colombage, le Gros-horloge, la place du Vieux-marché, l’étonnante église Ste Jeanne d’Arc, la traversée de la Seine avec le bac de Duclair, la route des fruits le long du grand fleuve, les ruines de l’abbaye de Jumièges, le mascaret  et  Léopoldine Hugo ont été des sujets d’étonnement permanent.

 

Dimanche, le CJO offrait un apéritif normand sur le marché puis c’était la family party géante rassemblant 110 personnes pour un inoubliable pique nique salle Michel Adam au cours duquel, Amy,  petite anglaise de 9 ans, nous a chanté des vieilles chansons françaises (Alouette, Sous le pont d’Avignon, Il pleut bergère, Meunier tu dors et Frère Jacques) avec un adorable accent so british qui a fait fondre l’ensemble de l’auditoire.

(voir Amy chanter)

 

 

 

cliquer sur l'image pour l'agrandir ou la télécharger                        

21 novembre  Remise du panier magique au gagnant

 

cliquer sur l'image pour l'agrandir ou la télécharger

 

C’est juste avant la réunion mensuelle du CA du CJO que le « panier magique », gagné par Monsieur Pierre HEMET pendant le récent Marché du Terroir, a été remis à l’heureux gagnant par Mme Marie Claude CRESSENT, secrétaire de l’association.

 

Des bouteilles de Beaujolais nouveau et de bulles sont venues clore la sympathique cérémonie qui se déroulait dans la Maison André de St Nicolas. Le panier pesait exactement 3015g et Monsieur HEMET, un habitant d’Octeville, en était vraiment proche puisqu’il avait indiqué 3kg.

 

120 autres personnes avaient aussi joyeusement participé à ce concours devenu maintenant une véritable tradition du CJO puisque le prochain panier magique vous sera proposé pendant le Marché de Noël à Octeville. Nous vous donnons donc rendez vous les 17 et 18 décembre 2011 devant le chalet du jumelage, sur la place Foch, à coté de la patinoire.                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    La chorale CJO

 

Née spontanément le 5 mai 2010 avec l'idée de faire un plus pour l'accueil des Siciliens et les cérémonies du second jumelage, la chorale CJO (Chantons joyeusement à Octeville sur Mer) continue son petit bonhomme de chemin.

 

Réjane HUIBANT, professeur de chant, organise ses cours tous les vendredis soir à l'Espace du Littoral. Les choristes sont essentiellement des adhérents de l'association mais il y a aussi des personnes extérieures.

 

Lors de certaines circonstances en rapport avec les activités du Comité de jumelage, il est parfois nécessaire d'adapter les paroles et la musique. Pour ce faire, Réjane est assistée de Bernard et de Pierre de l'orchestre Ysatis Trio. En effet, lorsque les Italiens viennent à Octeville, certains couplets de chansons françaises bien connues sont traduits en italien. C'est la même chose lorsque les Anglais nous rendent visite. La chorale s'est aussi produite le samedi soir du Téléthon 2010 dans un froid glacial.

 

Que du bonheur !

 

cliquer sur l'image pour l'agrandir ou la télécharger

haut de page

 

             •  2001

             •  2002

             •  2003

             •  2004

             •  2005

             •  2006

             •  2007

             •  2008

             •  2009

             •  2010

             •  2011

             •  2012

             •  2013

             •  2014

             •  2015

             •  2016

sous-menu "Tout sur le Jumelage"

accueil

 

 

 

 

Comité de Jumelage – Mairie – Place du Général de Gaulle – 76930  OCTEVILLE SUR MER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

visiteurs

 

 

 pages visitées